La transformation digitale durable : une sobriété numérique à inventer

Notre dépendance au numérique ne fait que s’accroitre à mesure des années, alors que ce secteur représente entre 3 et 4% des émissions de de gaz à effets de serre (GES) mondiales et 2% des émissions nationales en 2019. Au niveau mondial, le numérique accroit sa consommation d’énergie de près de 9% par an. Si rien n’est fait, ce secteur représentera au moins 6,7% des émissions de GES françaises d’ici 2040.

Dans un monde où l’urgence écologique se fait de plus en plus pressante, il devient nécessaire d’agir rapidement pour concevoir la transformation digitale dans des cadres de sobriété. Voici nos convictions pour réussir cette transition écologique du numérique.

Une sobriété numérique à inventer

La transformation digitale constitue une condition sine qua non pour réussir notre transition écologique, en ce qu’elle induit des effets positifs sur nos usages (baisse des déplacements liés aux démarches administratives ; réduction de l’usage de papier ; etc.). Mais pour que ces bénéfices perdurent, il convient de définir les cadres d’une sobriété numérique. Celle-là même consiste à prioriser l'allocation des ressources en fonction des usages, afin de se conformer aux limites, tout en préservant les apports sociétaux les plus précieux des technologies numériques. Cette sobriété numérique est à combiner à la croissance de la numérisation des services qui connaît une accélération sans précédent avec la crise de la Covid 19 : téléservices, simulateurs, automatisation de tâches et de processus, reconnaissance automatique de textes, généralisation des visioconférences et des outils de travail à distance, etc.

De la même manière que le secteur privé, l’Etat s’est d’ailleurs engagé dans une dématérialisation à 100% des services publics (Plan Action publique 2022).

Nos solutions pour limiter les émissions carbone du digital

Au-delà des critères économiques et de sécurité, les choix des modes de conception, de technologie et de stockage doivent pouvoir s’appuyer sur la prise en compte de critères environnementaux.

Chez Alenium nous identifions trois axes pour une gestion responsable et durable des technologies de l'information et de la communication.

Une conception éco-responsable des systèmes d'information

Nous avons la conviction que la juste définition des besoins en matière de projet SI est une alliée de la sobriété numérique autant que de réduction des coûts.

Dans le cas de la définition d’une capacité de stockage et d’archivage, il est important de faire correspondre les exigences métiers et règlementaires (notamment la traçabilité RGPD) et de bien les pondérer dans le cadre de la réalisation du SI en se posant les bonnes questions :

  • Que stocke / historise / archive / charge / transfère / actualise-t-on ?
  • Quand et à quelle fréquence?
  • Comment ?
  • Pour quoi faire et répondre à quel(s )besoin(s) ?

Sans se poser ces questions, la tendance, dispendieuse, est de tout conserver / historiser, de mettre en place des fréquences de chargement qui sont trop répétitives et en inadéquation complète avec :

  • les pratiques et les besoins métiers ;
  • la maîtrise des coûts ;
  • la sobriété du SI.

Au-delà, dans la définition des prestations d’hébergement, des clauses environnementales peuvent être exigées. Dans le cas de stockage externe, via des data centers, il est possible d’avoir recours à un centre engagé dans une démarche responsable, au maximum « décarbonée » pouvant entre autres garantir une certification sur un ou plusieurs de ces champs :

  • ISO 50001 : Management de l’énergie
  • ISO 14001 : Management de l’environnement
  • ISO 9001 : Management de la Qualité

Certains centres bénéficient également de labellisation telles que : le code de conduite des Data Centers sur l’efficacité énergétique de l’Union Européenne (dit Code of Conduct for Energy Efficiency in Data Centers) prenant en compte les critères de refroidissement, d’alimentation électrique, de surveillance/monitoring de l’énergie, etc.

Une autre option vise à prendre en compte, l’optimisation des dépenses énergétiques des centres de données, notamment par le chauffage de logements permis grâce à la réutilisation de l’énergie émise.

Une optimisation des flux de données et d'informations

Le design des systèmes (autoplay, vidéo incrustée), apparait actuellement comme incompatible avec la sobriété numérique en tant qu’il vise à maximiser la quantité du contenu consommé par l’usager. Le seul usage de vidéos en lignes représente ainsi 60% des flux de données mondiaux et plus de 300 millions de tonnes de CO2 par an, soit 20% des GES émis par le numériqueLa redéfinition du design de ces supports dès l’expression des besoins des SI permettrait de réduire le bilan carbone de ce secteur.

Les envois de messages électroniques ayant un coût carbone élevé, cette optimisation nécessite également d’éviter le recours aux envois de mails superflus, pour ne garder que les échanges essentiels et préférer d’autres média moins consommateurs, tels que des messageries instantanées dont nous promouvons l’usage auprès de nos clients.

Une définition de critères et d'indicateurs de sobriété environnementale des SI

En définitive, une démarche de développement durable nécessite de disposer de critères d’évaluation et d’indicateurs de pilotage et de suivi de ces critères.

Nous promouvons, dans le cadre de nos missions de transformation digitale, le déploiement d’une démarche systématique de prise en compte de critères environnementaux dans les différents choix liés aux systèmes d’information et à la gestion des données :

  • éco-conception des SI et des échanges de données ;
  • achat éco-responsable dans le choix de prestataires ;
  • monitoring d’indicateurs-clés tels que la consommation énergétique, la consommation d’équipements informatiques, la consommation de consommables ;
  • la promotion d’écogestes et la sensibilisation des utilisateurs sur l’impact de leurs pratiques numériques.

Nous concevons pour nos clients ces indicateurs sous forme de KPI (Key Performance Indicator) répondant au principe « SMART » (Spécifique, Mesurable, Acceptable / Ambitieux, Réaliste). Ces indicateurs, calibrés au plus près des besoins de nos clients permettent d’alimenter leur stratégie environnementale en participant au pilotage de la sobriété de leur – indispensable ! – transformation digitale.


Nos autres articles

Lab Alenium – Un mois sous le thème de l’innovation !

EN SAVOIR PLUS

Comment accompagner les acteurs de la direction financière dans un projet de transformation de SI finance ?

EN SAVOIR PLUS

Retours sur la réalisation d'une étude stratégique pour le développement d'un dispositif social d’aide au départ en vacances

EN SAVOIR PLUS

Concertation : l’expression des besoins de mobilités des collectivités locales en Nouvelle-Aquitaine

EN SAVOIR PLUS
1 2 3 18

Garder le contact

Alenium Consultants : cabinet de conseil en management
Alenium Consultants est un cabinet de conseil indépendant expert dans le métier de conseil en management. Nos consultants accompagnent nos clients dans la formalisation et la mise en place de leurs projets de développement d’activité.

Notre cabinet de consulting basé à Paris intervient autour des missions de consulting financier, marketing, achat et organisationnel. Nos consultants apportent leur expertise à des entreprises issues de différents secteurs et dans différents domaines.
Un cabinet de consulting expert pour vous accompagner
Alenium, cabinet de consultants, accompagne les acteurs publics, les collectivés territoriales et les entreprises privées pour opérer efficacement leur transformation autour d’axes majeurs d’intervention et de valeurs propres à la société.

Grâce à leur expérience, les consultants d’Alenium sont capables d’intervenir aussi bien au sein de petites structures comme pour des acteurs majeurs.

L’offre d’Alenium s’articule autour de la stratégie opérationnelle, l’innovation, l’amélioration des performances, le pilotage de la transformation et les systèmes d’information.

Spécialiste du consulting en management et organisation, l’entreprise Alenium place au coeur de sa réussite l’écoute de ses clients, les compétences de ses consultants et l’implication dans chacun des projets auquel elle prend part dans le secteur de la banque, de l’assurance, de la protection sociale, de l’industrie, des services, du secteur public et des transports.
Experts dans le métier de consultant,
Alenium déploie une campagne de recrutement de consultants !
Souhaitant poursuivre son développement, Alenium Consultants recherche & recrute des consultants juniors et seniors souhaitant faire carrière au sein de notre cabinet de consulting dans la région de Paris.

Nos équipes de consultants accompagnent les entreprises et collectivités dans la résolution de problématiques critiques survenant durant des périodes de crise mais également dans le développement d’opportunités afin de faire grandir la société.

De nombreuses offres d’emploi de consultants en management, ressources humaines et stratégie opérationnelle vont vous permettre de devenir consultant au sein d’une équipe dynamique. Embrassez le métier de consultant en intégrant un cabinet conseil expert en management et en organisation.
Devenir consultant en management et intégrer une équipe d’experts
Devenez consultant Junior au sein de notre cabinet de conseil indépendant et prenez part à des missions implicantes. Consultant Senior, partagez votre expérience et intégrez une société de conseil au sein de laquelle savoir-faire et savoir-être sont valorisés.

Notre cabinet de consultants a pour souhait de se développer en comptant parmi ses lignes directrices le talent de ses associés et leur implication dans le pilotage des missions.

Travaillant depuis 2003 pour des entreprises de tous secteurs, vous pourrez construire et développer votre expérience en consulting chez Alenium à travers une diversité de problématiques. Retrouvez tous nos emplois de consultants et candidatez directement en ligne.
crossmenu