Expertises

Gestion d'affaires : le monde de l'industrie doit évoluer

Comme bon nombre de secteurs économiques, le monde de l’industrie doit répondre à un besoin croissant d’adaptabilité et de sur-mesure dans ses activités. En particulier par rapport aux nouvelles demandes, particulièrement segmentées. Cette nécessaire adaptation de l’appareil industriel passe par plus de souplesse au niveau de la gestion industrielle et du pilotage des opérations, et ce en harmonie avec le support financier… Par-delà la légendaire « rigidité » d’un secteur ne facilitant pas toujours l’imbrication et l’échange.

Grand écart entre vision commerciale et vision organisationnelle

A travers nos différents audits dans le secteur industriel, nos équipes de consultants constatent souvent un réel fossé entre la vision commerciale et la vision d’organisation industrielle (la première se basant sur le seul critère des ventes, la seconde sur la planification et le suivi de production) là où une bonne stratégie financière devrait permettre de les concilier, sans que cela nuise aux impératifs premiers de la fonction financière.

Etroitement liées à la culture des entreprises françaises, ce cas de figure d’ordre organisationnel se matérialise par un manque de fluidité et d’échanges dans les systèmes d’information entre les outils de gestion commerciale, industrielle et financière. Or, une vraie plus-value consisterait en une réelle coordination entre ces trois briques de l’entreprise.

Gestion commerciale, industrielle et financière : trois visions à faire cohabiter

La complexité majeure dans ce cas de figure réside dans les niveaux d'information à échanger entre les trois visions afin de permettre à la gestion d'affaires d’une part de disposer d'un suivi opérationnel de l’activité suffisamment fins (sans pour autant noyer le suivi financier), d’autre part d’assurer le suivi des contrats. En outre, cet échange doit contribuer à faciliter la consolidation d’informations selon des axes à la fois opérationnels, commerciaux et financiers, axes généralement dissemblables.

Dans l’absolu, une quatrième vision pourrait également être prise en compte et intégrée dans ce schéma : la vision industrielle articulée avec la "vision supply chain" (tant sur le plan de l’approvisionnement que de la production). Et c’est précisément dans ce type de recommandation que l’expertise d’Alenium et ses consultants peut être un vrai plus dans une vision stratégique industrielle globale…